fond superieur ail

Mythes et légendes sur l’ail

La légende de l’ail “anti-vampire” date du Moyen-Àge, lorsque les enfants portaient des tresses d’ail autour du cou pour se protéger des sorcières.

En Sibérie, selon les croyances des bouriates, l’approche des âmes des femmes mortes en couches et qui reviennent la nuit persécuter ces vivants se reconnaissent à l’odeur d’ail qu’elles répandent.

Les Batak de Bornéo accordent à l’ail le pouvoir de retrouver les âmes perdues. C’est parce que l’ail protègerait du mauvais oeil que l’on retrouve en Sicile, en Italie ainsi qu’en Grèce et en Inde des bouquets de tête d’ail attachés de laine rouge.

En Grèce, le simple fait de prononcer le mot ail conjure les mauvais sorts.

Les bergers des Carpates avant de traire pour la première fois leurs brebis se frottent les mains avec de l’ail béni, afin de protéger le troupeau contre les morsures de serpents.

À Rome, l’entrée du temple de Cybèle était interdite à ceux qui venaient de consommer de l’ail.

En France, l’ail était très utilisé pour réchauffer les amoureux, et Henri IV en consommait tous les jours pour être à la hauteur de sa réputation de grand amant. L’ail était également servi en soupe aux jeunes mariés le matin de la nuit de noce, pour ses effets aphrodisiaques et pour assurer la fertilité au couple.

Encyclopédie des plantes Bonsai Entretien Entretien Orchidée Plantes Comestibles Entretien Palmier entretien Plante carnivore entretien Plante Méditerranéenne
Ail-de-Caractere.fr : Tous droits réservés. Mentions légales.